Apprendre à aimer son visage au naturel

Parler de ça m’est venu « comme une envie de pisser » comme dirait une instagrameuse que j’adore, ely_killeuse!

Je ne suis pas une blogueuse mode ou beauté. A une période j’aurai bien voulu l’être mais avec du recul ça n’aurait pas été moi. Je déteste m’enfermer dans une chose précise, j’en parlais encore à ma famille hier soir. Alors être une blogueuse humeur me convient parfaitement car je peux parler de ce que je veux, aborder tous les sujets que je souhaite. Le principe c’est surtout d’exposer ce qu’on veut finalement (ou bien j’ai pas compris).

Soit.

Ce matin je me suis levée  en étant absolument CREVEE. J’ai même programmé mon réveil 20 minutes plus tard que d’habitude. Et pourtant, je suis quelqu’un du matin, c’est vous dire. Serait-ce lié au #GrandDéblague d’hier soir ? Ou à ma séance cardio-muscu? Certainement le sport, mon corps n’est plus habitué, j’ai le cul posé sur une chaise toute la journée avec mon stage et même si je ne bouge presque pas de la journée, mon corps et mon esprit sont vidés, du coup je fais beaucoup moins de sport que quand j’étais dans mon appartement étudiant (la salle de sport était à 10 min à pied). Donc, crevée la gamine! Je n’avais le courage de rien faire. Mais bon, je n’allais pas me traîner jusqu’à la gare en pyjama… il n’est pas assez chaud, j’allais me les cailler ! Du coup, j’ai dû m’inventer de la force pour m’habiller (si je ne parle pas de douche c’est parce que je me lave le soir en ce moment. Tu trouves ça dégueu ? D’accord, c’est bien, c’est ton avis et c’est bien d’avoir un avis mais tu sais quoi ? JE M’EN TAMPONNE, JE SUIS FATIGUÉE ALORS SI JE PEUX SAUVER 10 MIN LE MATIN EN ME LAVANT LE SOIR, C’EST GENIAL)

Mince, où j’en étais ? Ah oui, donc j’ai enfilé mes vêtements, je suis descendue prendre un thé, l’étape essentiel pour bien commencer ma journée. Comment vous dire que ne pas manger le matin, ça me brûle l’estomac, c’est terrible mais ce n’est pas aussi terrible que de ne pas avoir le temps de prendre mon thé ! Je prends mon temps pour le siroter en regardant ce que les réseaux sociaux ont fait du Déblague Le Pen/Macron. Je ris, je grince des dents et je baille. Avant d’avoir eu le temps de me lamenter sur la défaite de mon Jean-Méluche, je me rends compte que je ne suis pas maquillée. Pourtant, c’est une chose que j’aime faire, que j’adore même ! Mais je ne pense pas être dans le même état d’esprit que certaines femmes. Je ne me maquille pas pour me cacher ou plaire aux autres mais pour prendre soin de moi, m’accorder du temps. C’est un moment de plaisir pour moi et je le vis généralement très bien. Mais là, c’était trop dur. Et puis je recommence à faire une poussée d’acnée en ce moment alors je soupçonne un de mes nouveaux produits tout juste acheté (je vous en parle pas car comme je l’ai déjà évoqué, je ne suis pas blogueuse beauté) d’être responsable de mon retour à l’adolescence.

M’est alors venue l’idée d’aller en stage sans maquillage. C’est pratique, confortable, tu peux te gratter le visage sans en avoir sur les mains ou sans faire d’horribles traces qui te feront ressembler à une couverture d’album de Lady Gaga.

do-lady-gagas-creepy-applause-clown-makeup-for-halloween.w1456

Celle-là, ouais

Plutôt sympa et positive comme idée ! Mais attendez, je me suis toujours maquillée pour y aller. Et si on me faisait des remarques? Le fameux « Oh, tu as l’air fatiguée ! ». Oui, vous savez, cette remarque qui te donne envie de rétorquer « ta gueule connard/connasse, je suis juste pas maquillée ». Ohhhhh, oui, les femmes qui lisent ces lignes savent peut-être de quoi je parle (sauf si vous ne vous maquillez pas, auxquels cas vous avez des chances de recevoir moins de cette remarque et plus de « mais tu serais tellement plus jolie si tu te maquillais ! » et à ça, vous pouvez aussi envoyer la personne se faire foutre). Et en pensant à ces possibles remarques, je repensais à ce que j’ai dit plus haut :

Je ne me maquille pas pour me cacher ou plaire aux autres mais pour prendre soin de moi, m’accorder du temps. C’est un moment de plaisir pour moi et je le vis généralement très bien.

D’un coup, ce n’est peut-être pas le cas. Peut-être que je me maquille quand même pour « plaire » ou plutôt pour entrer dans la case « socialement correcte ». Ou bien c’est moi qui me suit, sans le savoir, fichue dans cette case en appréciant le fait de me maquiller ?

Quel bordel.

En attendant, je me questionne. Et ce que cette réflexion révèle, c’est que je suis en quelque sorte dépendante du maquillage. Et même si j’aime appliquer fond de teint, blush, eye-liner ou encore rouge à lèvres sur mon visage, je le fais peut-être aussi et sans m’en rendre compte pour éviter qu’on me reproche d’avoir des boutons apparents, des cernes foncés ou encore des irrégularités pigmentaires sur le visage.

Parce que c’est un problème d’avoir tout ça ? Je pensais que c’était naturel pourtant. Ah mais oui, il existe des maquillages naturels qui permettent d’avoir une peau impec’ sans pour autant avoir l’air d’un pot de peinture ! Mattez un peu le tableau quand même : on aime le naturel mais pas le naturel trop naturel avec les pores visibles, les boutons, le duvet, les cicatrices et les cernes alors on masque tout ça (tout ce qui est naturel donc) pour obtenir… UN LOOK NATUREL ! … … On se fout pas un peu de notre gueule par hasard ?

Attention, en écrivant ça je ne critique pas celles (et ceux) qui se maquillent, je le fais moi-même. Je tiens simplement à me questionner sur le sujet. Parce que là dans ce que je viens de dire, on est quand même sur un naturel idéalisé, sur un camouflage léger mais ciblé malgré tout. Ca a beau être banalisé, c’est quand même tiré par les cheveux tout ça.

Je me rends compte que je me suis pas mal éloignée du titre avec tout ça… Ce que je voulais dire c’est que j’ai choisi de ne pas me maquiller aujourd’hui et, bon sang, comme ça fait du bien et comme c’est agréable ! Alors c’est vrai que quand on voit sa tête au réveil avec les plis des draps sur la tronche et les yeux creusés ou gonflés (y a deux team à ce niveau, je fais partie de la team creusés perso, sauf quand j’ai beaucoup bu la veille et que j’ai dormi 3 heures), ça ne donne pas envie d’aller en stage/à l’école/au travail dans cet état. Mais il existe des petites astuces pour décongestionner le dessous des yeux, par exemple ! La technique de la cuillère froide est une des plus connues il me semble. On peut aussi masser le contour des yeux pour réactiver la micro-circulation aussi. Mais si vous êtes comme moi et que mettre une crème hydratante c’est déjà le bout du monde, passez toutes ces étapes.

Ce que je peux vous conseiller, c’est de vous regarder dans le miroir un instant sans maquillage. C’est une chose que, peut-être, vous ne faites pas souvent. Et bien essayez. Faites-le et essayer de faire connaissance avec votre « vrai » visage. Regardez la forme de vos yeux, de votre nez, de vos lèvres. Appréciez la courbe de vos sourcils, la longueur de vos cils. Observez vos imperfections également : éventuel duvet qui peut vous paraître trop voyant, cicatrices, pores dilatés, boutons. Je ne vous dis pas de les aimer mais de les regarder. De voir à quel niveau ils se situent, si ils sont nombreux ou non. Voyez toutes ces choses et dites vous : c’est moi. Tout ça, ce que je viens de regarder pendant 5 minutes, c’est moi (et encore, là je ne parle que du visage). Je suis l’ensemble de toutes ces choses qui me plaisent ou me déplaisent. Vous n’êtes pas que le bouton qui, en une nuit, a décidé de se placer en plein milieu de votre front. Vous n’êtes pas ce duvet que vous n’avez pas eu le temps d’épiler sur votre lèvre supérieure. Vous n’êtes pas ce pore dilaté que vous a laissé cet ancien point noir que vous n’arriviez pas à faire sortir. Vous êtes bien plus que ça. Bien plus qu’une image. Vous êtes une personnalité, un rire,un sourire. Vous avez vos défauts mais aussi et surtout vos qualités. Il y a peut-être un bouton qui vous mine le moral mais il y a peut-être aussi des fossettes qui font craquer les gens qui vous croisent lorsque vous souriez. Derrière un léger strabisme il peut y avoir une sublime chevelure, brune, blonde, rousse, colorée, décolorée, raide, bouclée, frisée.

Vous êtes un tout alors plutôt que de se concentrer systématiquement sur l’élément qui vous dérange, oser regarder ailleurs et constater ces autres choses qui font de vous une personne pleine de charme. Ces particularités, qu’elles vous plaisent ou non, font de vous un individu à part entière qui a des tas de choses à vivre, partager et découvrir. Alors ne laisser pas une personne vous faire croire que vous valez moins, que vous êtes moins belles lorsque vous êtes au naturel. C’est peut-être en étant naturelles que vous êtes la plus belle ! Simplement, ces personnes ne le voient pas (et c’est bien dommage pour elles).

En attendant, je vous fais plein de bisous en me grattant les yeux et le visage quand je veux et DIEU que c’est agréable et je vous dis à la prochaine !

Ophélie

Publicités

2 réflexions sur “Apprendre à aimer son visage au naturel

  1. Je ne me maquille jamais. Ah si, pour les fêtes de fin d’année parce que c’est l’occasion de mettre des trucs à paillettes partout et que j’adooore les paillettes. Le seul truc que je mets sur ma peau c’est une espèce de poudre libre qui m’empêche de briller, mais elle est incolore. J’aime mon visage sans maquillage, je le trouve beau et surtout j’adore ma tronche au réveil (oui je sais c’est pas commun). C’est tout l’inverse de la majorité des filles : maquillée, je ne me reconnais pas, je trouve que ça me vieillit et que mes défauts se voient. Bon, en même temps, je ne sais pas me maquiller. J’ai plein de maquillage parce que je trouve ça joli mais sur moi je trouve pas ça beau, vraiment. Quand j’ai rencontré celui qui partage ma vie, il n’a pas été surpris le premier matin ensemble puisque j’avais exactement la même tête que la veille haha Et puis je dois dire que je ne me maquille pas aussi par flemme. C’est super chiant de se démaquiller, ça prend un temps fou ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends tout à fait ta volonté de ne pas te maquiller. C’est vachement cool car je pense qu’il n’y a quasiment que des avantages (si ce n’est les possibles réflexions de personnes qui pensent que quand on est une femme, pour être féminine il faut se maquiller) 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s