A chaud

(Le propos risque d’être décousu, je m’en excuse mais au diable les plans en 75 parties, il y a plus grave en ce moment)

6028-noir-zoom

Pause

Je fais une pause dans mon dossier pour mardi. Je suis débordée à cause de mes études mais je prends une pause parce que ça me semble nécessaire. Je ne vas pas être originale car beaucoup écrirons sur ce qu’il s’est passé cette nuit. Tout comme beaucoup ont écrit sur les événements du 11 janvier dernier. Mais j’ai besoin d’écrire là-dessus. Peut-être qu’après ça j’arrêterai d’y penser tout le temps. Je ne sais pas. J’essaie en tout cas.

Je ne vais rien vous apprendre, il y a eu des attentats monstrueux (je crois que l’ajout de l’adjectif n’est même pas nécessaire puisqu’il est induit par le mot « attentat ») à Paris hier soir. Oui, encore. Oui, encore des tarés de Daesh ou je ne sais pas quel groupe terroriste islamiste. Des enflures, des connards sans noms qui assassinent des personnes innocentes, et ce dans le monde entier. Hier c’est Paris qui a été touchée principalement. Mais tous les jours, ces tarés assassinent et détruisent villages et villes dans le monde entier.

Nous, français, qui sommes habituellement si loin de toutes ces catastrophes, nous sommes touchés au plus profond de notre cœur. Parce que Paris, ce n’est pas si loin de la maison, parce que c’est peut-être le cousin de la grande tante de Bidule qui a été victime de cet attentat. Parce que nous avons le sentiment que nos défenses sont brisées, que nous ne sommes plus en sécurité.

Aujourd’hui le monde pleure Paris. La France pleure Paris. Je pleure Paris. Je pleure ces innocents morts pour rien. Je pleure également ces innocents du monde entier qui meurent exactement dans les mêmes conditions mais dont le tragique trépas n’est pas évoqué dans la presse française. Je pleure la suite des événements. Les familles qui apprendront qu’ils ont perdu un parent ou un ami. Je pleure nos amis musulmans qui vont à nouveau être victimes de stigmatisation. Je pleure la récupération politique qui a déjà lieu en ce moment. Je pleure l’envol du FN après ces événements. Je pleure car des compatriotes sans aucune intelligence vont accuser à tord une religion innocente en se référant à des « Allah akbar » prononcés par quelques fous.

Je ne veux pas entacher l’image de Dieu en disant ça ni même entacher une quelconque religion. Mais ceux qui tuent au nom de Dieu, sachez qu’il vous pisse allègrement dessus. Ceux qui stigmatisent et agressent les membres de la communauté musulmane, Dieu vous pisse tout autant dessus.

Nous devons être soudés, solidaires et compatissants. Soutenir plutôt que d’accuser. Garder la tête froide plutôt que de paniquer (même si nous savons tous que c’est difficile). Nous devons apprendre à nous respecter.

Ces nouveaux attentats vont être un argument supplémentaire pour le partie d’extrême droite. En jouant avec la peur des gens, ils comptent arriver au pouvoir pour appliquer leur politique raciste et régressiste en France.

Soyez intelligents, par pitié.

Publicités

2 réflexions sur “A chaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s