L’éducation… par ma mère

scolding

(image plutôt exagérée… même très très exagérée)

Etant née dans une famille de cinq enfants, mes « siblings » et moi, nous avons dû nous responsabiliser relativement vite, parce qu’entre le travail, les courses etc ma mère ne pouvait pas tout faire. Raison pour laquelle nous avons eu une éducation (un peu) sévère. Enfin, je ne trouve pas qu’elle ait été sévère mais certains pourraient le croire. Il faut dire que cinq enfants à gérer presque toute seule quand on travaille beaucoup, ce n’est pas facile. Donc on a dû (et forcément on doit toujours) participer aux tâches ménagères.

Et rien que pour vous, je regroupe ici les quelques mots doux que ma mère a pu nous hurler dire :

« Si vous ne voulez pas que je vienne dans votre chambre avec un sac poubelle, vous avez intérêt à la ranger ! »

« Et bonjour/merci, c’est pour les chiens ? »

« Je ne suis pas ta copine ! Alors tu vas me parler sur un autre ton! »

« Et si je fais pas *tâche ménagère*, qu’est-ce que tu feras ? » « Bah essaye, et tu verras… » On a jamais su à quoi elle pensait. Par peur, on a jamais essayé de lui désobéir.

« Si tu ranges pas ça, je le jette par la fenêtre » Pas de stress, elle ne l’a jamais fait.

« HEY, VAISSELLE! »

« Tant que tu seras dans MA MAISON, tu obéiras à MES RÈGLES! »

« Maman, tu peux m’acheter * machin * ? » « Pour quoi faire ? » (Et ça, vous aurez compris que ça veut dire non) Parce qu’il faut limite être avocat et avoir un argumentaire en béton pour espérer la convaincre.

« Tu feras ce que tu voudras, quand tu auras ta maison, ton boulot et ton salaire ! En attendant, va ranger ta chambre ! »

Mais, plus efficace que les mots, il y avait son regard. Un regard que mes siblings et moi  , nous connaissons bien. On l’a appelé LE REGARD. Tout simplement. En un coup d’œil, elle arrivait à nous calmer. Que dis-je, elle nous terrorisait!  Ce regard voulait dire tellement de choses. Il résumait tout ce que j’ai pu écrire plus haut. Quand on essayait de la provoquer, comme par exemple « Et si je ne fais pas ça ou ça ? » son regard voulait dire « Essaye, tu vas voir… ». Je vous rassure, ma mère ne nous a jamais frappés (tout au plus 3 fessées à l’époque où c’était encore légal). « Le pouvoir » du regard est tellement fort qu’elle pouvait nous faire pleurer juste en nous regardant.

Elle a l’air méchante comme ça mais c’est pour nous responsabiliser qu’elle a dit tout ça. Et puis on a été un peu turbulent, comme la plupart des enfants. Maintenant qu’on est tous grands (ma dernière sœur a 13 ans) elle n’a (presque) plus besoin de nous dire tout ça.

Mais de toute façon, j’ai la meilleure maman du monde. Aujourd’hui, on rit encore de toutes ces choses qu’elle nous disait.

Et vous, vous avez des anecdotes sur votre éducation?

Bisous

Ophélie

Publicités

8 réflexions sur “L’éducation… par ma mère

  1. Je ne pense pas avoir d’anecdotes particulières, ma mère a aussi ce regard qui veut dire : « obéit maintenant ou ça va mal finir », et puis aussi, si elle veut que j’aille m’occuper d’un truc immédiatement, elle peux m’agripper le bras et me tirer un peu dans la direction souhaitée X)
    Un truc dont je me rappelle c’est que mes parents disaient quand ça les arrangeait que tel avion/hélicoptère c’était le Père Noel qui surveillait les enfants, pour qu’on soit sages.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Famille nombreuse |

  3. Pingback: Retour sur une année bordélique | Oh, faits de quotidien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s